Jardins en Peinture

Nils Büttner
Editeur : Imprimerie Nationale

Le jardin, comme le tableau, est par essence composition de formes, de couleurs et de lumières, cadrage d’une nature reconstruite, artifice, trompe-l’œil : « une harmonie parallèle à la nature », selon la sobre définition de Cézanne que cite l’auteur. Ainsi le  » jardin d’eau  » de Monet, à Giverny, transposé dans les Nymphéas de l’Orangerie, acquiert  » l’illusion d’un tout sans fin, d’une onde sans horizon et sans rivage « , l’expansion des choses infinies rêvée par Baudelaire. La représentation des jardins en peinture, loin d’être un genre anecdotique et pittoresque, touche au plus profond de la sensibilité humaine.
Histoire de la représentation picturale vue à travers le prisme du jardin, le livre est la plus délicieuse des « promenades parmi les paysages de l’âme » (Pétrarque).



>> Plus d’informations