Pascale P. Maes

Reçue à l’Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris avec la mention très bien, Pascale P. Maes a bénéficié d’un séjour de deux années à la Casa Velazquez à Madrid. Peintre figuratif, Pascale P. Maes se concentre sur le travail à l’huile et au pastel, chaque technique induisant des thèmes différents.


Au pastel, le travail se fait d’après nature. Des coussins surtout. Oreillers de lits défaits, ou bien envolées de coussins empilés, parfois sur des fauteuils de style. Parfois simplement des fauteuils, des chaises … , une intimité confortable.


A l’huile, ce sont surtout des paysages, soit travaillés sur le motif, soit imaginaires, diurnes ou nocturnes, souvent entre les deux. Des paysages intérieurs aussi, encadrant de hautes fenêtres, dévoilant des lointains empreints de mystère.


Voisine du jardin du Luxembourg, Pascale P. Maes n’a pas pu résister à y emporter sa palette. C’est ainsi qu’elle va attendre l’été au milieu des orangers, enfouie sous les palmiers, dans la jungle de l’Orangerie du Sénat. Cette exposition est le résultat de ces séjours au cœur de l’hiver tropical …


Pascale P. Maes a exposé de nombreuses fois à Paris, Londres et Madrid. Mention honorable au Salon des Artistes Français, elle a obtenu le Prix Janine Gaube-Bertin et le prix Georges Wildenstein. Son travail a été sélectionné à plusieurs reprises pour l’exposition de portraits Paul Louis Weiller à l’Institut.



Site de l’artiste : peintureppmaes.canalblog.com/